preloadingpreloadingpreloading
Massoth�rapie, Reiki et Bien-�tre
Écrivez-nous   |   Partager sur Facebook   |   Suivez-nous sur Facebook

Reiki unitaire -historique

 

Qu'est-ce que le Reiki ?

Extraits tirés du site d'André Baechler

 

Présentation et définition

Le Reiki est composé des mots "Rei" représentant l'essence de la source existant en toute chose et "Ki" signifiant énergie vitale.

Le Reiki est l'Énergie universelle de vie existant depuis toujours. Seul le nom change selon les cultures. Les Chinois l'appellent Chi, les Chrétiens Lumière ou Esprit Saint, les Hindous parlent du Prana, les Egyptiens du Ka et les Sioux de Wakonda.

Saint Germain fût l’un des Maîtres Ascensionnés qui injecta l’énergie Reiki sur la planète aux temps de la Lémurie et puis de l’Atlantide, dans l’intention de doter l’humanité d’un:
“Système de réalisation de Soi, une voie pour récupérer le pouvoir intérieur se connectant à la Source à travers la Présence Je Suis”.

 

Le donneur est un simple canal et ne pratique aucune manipulation physique. Il laisse simplement circuler l'énergie qui purifie et harmonise le receveur à tous les niveaux de son être ( physique, émotionnel, mental et spirituel ).

 

L'énergie se dirige d'elle-même vers les zones qui en ont besoin.Le Reiki est Unitaire par sa manière de travailler énergétiquement: en essence nous sommes une géométrie, un son et une couleur.

Durant une séance, en plus de transmettre en imposant les mains et de dessiner les symboles nous les chantons, utilisant consciemment le son pour donner beaucoup plus de pouvoir et de profondeur à notre travail. 

 

Les effets lors d'un traitement peuvent être perçus comme une profonde relaxation, des sensations de chaleur, parfois très intenses ou des picotements.

Le Reiki libère les causes originelles des blocages, douleurs ou maladies. Il ne remplace pas un traitement médical, mais le renforce toutefois. Il est complémentaire à toute autre forme de thérapie et il s'avère être un merveilleux moyen pour se libérer du stress quotidien et retrouver ainsi ses pleines capacités.

 

Le Reiki n'est pas à l'exclusivité des êtres humains et peut être dispensé à tout ce qui vit, qu'il s'agisse des animaux, de la flore, des aliments, boissons, ou médicaments. Il permet également de traiter une situation, une habitation ou un lieu.

Le Reiki ne s'apparente à aucune secte ou mouvement religieux et n'impose aucun système de croyances.

 

Historique

 

Cette énergie fût occultée pendant des longues années jusqu’à ce que le médecin japonais Mikao Usui la redécouvre au début du XX siècle.

Usui conçut une série d’initiations (ouvertures à une énergie) et un ensemble de symboles à travers lesquels cette énergie coulait et irradiait. Voir plus bas pour l'histoire détaillée de Mikao Usui.

Ensuite, au fil des années et au fur et à mesure que la vibration planétaire a augmenté, il y a eu d’autres Reiki qui ont vu le jour, comme le Reiki Karuna et le Reiki Multidimensionnel de Shamballa, entre autres, dans l’intention de donner des nouveaux symboles en accord avec le changement de vibration de la planète et l’évolution de la conscience de l’humain divin.

Le Reiki Unitaire fût crée en France en 2002 par Sélène et Cyrille Odon, à la demande de la Hiérarchie Spirituelle qui considéra nécessaire le développement d’une technique en totale harmonie avec la Nouvelle Energie Planétaire et avec les fondements d’une Nouvelle Conscience ou tout et tous travaillent pour retourner à l’UNITE.

Reiki unitaire
est donc né de l’union de la tradition Usui, du Reiki Karuna, des techniques plus anciennes reçues de la Lémurie et de l’Atlantide transmises aujourd’hui par le Reiki Multidimensionnel de Shamballa, plus les symboles Unitaires. Il respecte et reconnaît les différentes dimensions temporelles de cette technique et intègre, avec respect, tous ces outils pour nous offrir un paquet énergétique Unitaire, une totalité pour que chacun puisse travailler à son aise dans la nouvelle vibration planétaire.

 

Voici donc la belle histoire du Reiki Usui:

A la fin du 19ème siècle, Mikao Usui vivait et enseignait au Japon. Il était directeur d'université à Kyoto.

A l'occasion d'un service dominical, l'un de ses étudiants lui demanda s'il savait comment Jésus guérissait les malades ou s'il avait déjà été témoin d'un tel miracle? Non, répond Usui, "je n'en ai encore jamais été témoin, mais je crois ce qui est écrit dans la bible". L'étudiant poursuit : "Cette foi aveugle vous suffit peut-être, mais nous, nous voudrions voir ces choses de nos propres yeux".

Ce dialogue marque un tournant dans la vie d'Usui, il considéra cela comme un défi. Dès le lendemain, il résilie son contrat et part pour les Etats-Unis, où il s'inscrit à l'université de Chicago. Il y étudie les écritures chrétiennes et devient docteur en langues anciennes. Son principal souci est de percer le mystère de la guérison.

Ne trouvant rien, il retourne au Japon et se rend compte que dans la tradition du Bouddhisme on parle également de la force de guérison du Bouddha et de ses disciples. Il visite différents monastères et finit par rencontrer un vieil abbé zen qui s'intéresse au même thème que lui. Il reste alors auprès de lui et se met à déchiffrer les écrits bouddhistes les plus anciens, les soutras, à la recherche de la clé de la guérison. Ne trouvant aucune explication dans les traductions japonaises de ces soutras, il apprend le chinois, mais les traductions chinoises gardent elles aussi le secret bien scellé.

 

Sur les conseils du supérieur du monastère Zen dans lequel il étudiait régulièrement, il se rend sur la montagne sacrée Kuriyama, près de Kyoto, où il médite pendant vingt et un jours. Devant lui, sur le sol, il dépose 21 pierres qui lui servent de calendrier.

Pendant son jeûne, il lit les soutras, chante, médite. Au début rien d'exceptionnel ne se produit. Au milieu de la dernière nuit, avant que la lumière du jour ne succède à l'obscurité, le docteur Usui termine sa méditation et prie encore une fois avec ardeur.

Soudain, il aperçoit dans le ciel une lueur éclatante qui fond sur lui, et le touche au milieu du front, au troisième oeil. Il tombe à terre, perd la conscience de veille normale et entre dans un état de transe. Dans une succession rapide, il voit les symboles qu'il avait découverts au cours de ses études défiler devant lui comme des bulles de lumière.

Lorsque Usui reprend conscience, le soleil est déjà haut dans le ciel. Surpris, il se sent plein d'énergie, ni épuisé, ni affamé comme les jours précédents. Il se met rapidement en route. Dans sa hâte, il se blesse au gros orteil contre une racine. Posant sa main dessus, le sang s'arrête net de couler et la douleur disparaît.

 

Continuant sa route vers la vallée, il trouve une auberge, commande à manger et à boire. La fille de l'aubergiste pose les mets devant lui. Usui voit la joue enflée et rougie de la jeune fille, celle-ci souffre d'un mal de dent. Il lui demande l'autorisation de toucher son visage. Il recouvre les deux joues de ses mains. En quelques minutes, les douleurs s'estompent et l'enflure diminue. La jeune fille se sent soulagée.

A son retour au monastère, on lui apprend que son confrère et ami est alité et souffre d'une crise d'arthrite et de maux de dos. Conduit auprès de lui, le docteur Usui pose ses mains guérisseuses sur le vieil homme et raconte son aventure en détail. Quant il eut fini, la souffrance céda sa place à un sentiment de plénitude. Le docteur Usui lui expliqua que c'était le Reiki.

 

C'est alors que Mikao Usui décida d'appliquer ses connaissances en faveur des pauvres et de ceux qui souffraient. Dans les quartiers les plus déshérités de Kyoto, il soigna tous ceux qui en avaient besoin, aidant les pauvres à se libérer de leurs maladies physiques, mais également à trouver du travail et à améliorer leur mode de vie.

Quelques temps après, il remarqua que toutes les personnes qu'il avait secourues se représentaient à nouveau à lui, sans travail et malades. Il comprit alors qu'aider ces gens n'était pas suffisant. Il était nécessaire de leur faire comprendre que ce qui compte c'est la volonté d'améliorer ses conditions de vie personnelle et de mener une vie honnête et équilibrée. Il s'était concentré uniquement sur l'aspect physique mais il avait négligé de soigner l'esprit des personnes qui s'étaient adressées à lui.

Déçu, Mikao Usui se replongea dans ses études et quelques années plus tard, il entreprit un voyage à travers le Japon. Il se rendit dans tous les villages et toutes les villes et commença à enseigner à ceux qui souhaitaient en savoir plus. Il apprit aux hommes à se soigner eux-mêmes et leur communique ses règles de vie pour qu'ils guérissent aussi leur mode de penser.

 

C'est alors qu'un officier de marine à la retraite, le docteur Chujiro Hayashi, animé du désir d'aider ses semblables, devient le plus proche collaborateur d'Usui. Initié par celui-ci, il sent un engagement profond et le devoir de pratiquer le Reiki. A la veille de sa mort Usui le nomme maître de Reiki et lui confie son enseignement afin qu'il le protège et le perpétue.

Hayashi fonda une clinique Reiki à Tokyo baptisée Shina Nomachi dans laquelle les patients pouvaient recevoir des traitements destinés à soigner les maladies et les troubles les plus divers, et un service de soins à domicile était prévu pour ceux qui ne pouvaient pas se déplacer.

Il créa également des cours de Reiki destinés à ses praticiens. Il laissera à la postérité des documents selon lesquels le Reiki détecte la cause des symptômes physiques, les rééquilibre à l'aide des vibrations nécessaires, sous la forme d'un apport d'énergie, et rétablit ainsi la santé.

 

En 1935, Hawayo Takata, une Américaine d'origine japonaise vivant à Hawaii, se rendit au Japon pour se faire opérer d'une tumeur, mais il était difficile d'intervenir à cause d'un emphysème pulmonaire lié à l'asthme qui rendait problématique tout recours à l'anesthésie. Elle s'adressa aux médecins qui la soignaient pour savoir s'il n'y avait pas une autre voie de guérison, et apprit l'existence du Reiki de la bouche de l'un d'eux, dont l'un des parents avait été guéri dans la clinique d'Hayashi. Elle se rendit donc à la Shina Nomachi et séjourna quelques mois dans la clinique où elle fut traitée quotidiennement au Reiki. Son état de santé s'améliora.

Hawayo Takata demande à parler avec Hayashi et lui fait part de ses sentiments d'apprendre le Reiki et de rester aussi longtemps que nécessaire. Le docteur Hayashi donne son accord et la formation commence.

Madame Takata demeure un an au Japon avec ses deux filles. Elle donne quotidiennement des traitements de Reiki et progresse rapidement. Une fois sa formation terminée, elle rentre à Hawaii et y exerce avec succès son don de praticienne de Reiki.

 

Le docteur Hayashi et sa fille lui rendent visite à Hawaii. Elle reçoit une formation supplémentaire et en février 1938, elle est initiée par le docteur Hayashi au grade de Maître du système Usui de guérison naturelle et devient successeur du docteur Hayashi après sa mort en 1941.

Jusqu'en 1976 madame Takata répand énergiquement dans le monde occidental la méthode USUI. C'est alors qu'elle entreprend d'initier et de former certains de ses élèves à la maîtrise. Jusqu'à sa mort en 1980, elle initiera 22 maîtres de Reiki aux USA, au Canada et en Europe.


 

Mikao Usui présente sa méthode, baptisée Usui Reiki Ryoho

Extrait du manuel de Reiki de Mikao Usui ( Usui Reiki Hikkei )

 

Le Reiki est original, il n'y a rien de pareil au monde. Alors je voudrais étendre cette méthode au public, pour le bienfait de chacun et je l'espère pour le bonheur de tous.

Le Reiki est une méthode originale basée sur le pouvoir intuitif dans l'univers. Ce pouvoir favorise un retour à la santé et procure la joie de vivre et la paix de l'esprit. Aujourd'hui les gens ont besoin d'améliorer et de reconstruire de leur vie autant intérieure qu'extérieure. C'est la raison pour laquelle j'ai choisi d'élargir ma méthode au public afin d'aider les gens atteints de maladies du corps et de l'esprit.

La pratique du Reiki nous amène d'abord à guérir notre esprit, pour ensuite pouvoir nous épanouir physiquement et spirituellement. Si notre esprit est en bonne santé et conforme à la vérité, le corps sera en bonne santé naturellement et alors l'esprit et le corps ne font plus qu'un.

 

Le Reiki n'est pas comme une méthode de traitement psychologique, hypnotique ou une quelconque méthode mentale.  Le doute, le rejet ou la négation sont sans effet puisque le Reiki n'agit pas par suggestion. Il est aussi efficace auprès de petits enfants, qu'auprès de personnes agées, très malades ou inconscientes. 

Le Reiki ne guérit pas uniquement les maladies. Les symptômes tels que l'agonie, la faiblesse, la timidité, l'irrésolution, la nervosité et autres mauvaises habitudes peuvent être aussi traitées.

Des docteurs, des savants et des pharmaciens reconnaissent les effets de la méthode et deviennent souvent aussi des élèves. Tout le monde est capable de guérir une maladie seulement avec Shoden ( premier degré ). Il peut vous paraître impossible de développer un pouvoir de guérison en si peu de temps, mais il en est pourtant ainsi. C'est la caractéristique du Reiki que de guérir simplement les maladies difficiles.